Quel Fan des Lakers en vacances à Boston êtes-vous? par Kenny Anderson

Vous êtes une bande de potos et vous avez décidé de vous éclater la chique Outre-Atlantique et de balancer la sauce comme il se doit. Votre destination finale, L.A California Baby!!!!! Pour le premier match des Finals NBA 2015. Mais il y a un problème, lors de l’escale prévue à NY votre avion a été redirigé vers Boston suite à un attentat à la bombe à eau, orchestré de mains de maitre par un Scientologue Orthodoxe. Ces 3 jours obligatoires en terres ennemies ne heurtent en rien votre détermination. L’énergumène local est une véritable poivrasse et vous allez quoi qu’il arrive vous mettre au diapason. Vous allez déchainer la fureur !!!!!!!!!!!!!!

Lakersvacances

1/ Vous êtes amoureux de maman depuis bientôt 1 an et ça ne fait aucun doute, il est hors de question de fanfaronner avec la première venue. Mais voilà, se dresse devant vous la fameuse Aurélie-Birdie, 1m80 de blondeur, de fraicheur et de tétons qui pointent. Vous sentez soudainement le désir vous emporter…

µ – Au diable l’avarice, vous n’êtes pas du genre à regarder derrière vous et encore mois vers l’avenir, votre truc à vous c’est : « Tel un Bélier, baisse la tête et défonce les!!!!». Après tout, on n’a qu’un kiki dans la vie et faut dire qu’il aimerait bien croquer de la grande saucisse Celtisée…

* – Le cartésien de la bande c’est vous, vous êtes du genre à calculer avant d’entreprendre et faut dire que vous aimeriez bien faire prendre l’air à la bête qui sommeille dans votre Calbut Rik-Rok de chez Auchan. Mais c’est plus fort que vous, il vous faut l’équation parfaite avant de vous foutre dans la merde… Argent de poche + petite copine avec anneau de pureté – morale/ baise= ça va me coûter chérot. Faut que je réfléchisse…

$ – Pour vous rien n’est un problème, votre confiance absolue en vous, vous confère les pouvoirs d’un super héros, votre connaissance insignifiante du Gaélique n’est en rien un obstacle, votre truc à vous c’est la détermination. Bon, c’est vrai qu’il vous arrive parfois de forcer un peu la main de votre proie, mais il faut bien admettre que vous êtes un véritable Serial Fucker…

§ – Votre passé pour vous, vous ne mangez pas de ce pain là. Pas besoin de rajouter une ligne de plus à votre palmarès. De toute façon la Aurélie ça vous rappelle de vieux souvenirs, vu que vous avez déjà niqué sa mère en voyage scolaire en l’an 1996…

¤ – Vous n’êtes pas du genre à vous créer encore plus d’ennuis, ils viennent déjà sans rien demander, vous pourrir la vie. La grande blonde qui cherche de la trompe à Babar, vous passez votre tour. Pas besoin d’un boulet et d’une mauvaise conscience, vous avez déjà un chat noir qui vous casse les glaouis tous les jours…Fer à cheval + trèfle à 4 feuilles = limiter la casse

2/ «Les hommes sont comme les cornemuses : aucun son n’en sort tant qu’ils ne sont pas pleins. », disait le pilier de comptoir Irlandais. Mais il faut être honnête la philosophie et l’histoire finalement, très peu pour vous. Vous êtes du genre No Future, Ganja et rasade de rhum au goulot…Mais bon, ça vous joue des tours cette attitude à la con et voilà première soirée… Pour premier Black-out…

µ – Réveil tendu mais la sinusite du lendemain c’est pas votre genre. Un café, une bonne clope et en avant Guingamp, c’est reparti pour une nouba dès 13h30…Vous êtes un feu follet et tout le monde s’accorde à dire que vous êtes un phénomène sans égal, mais voilà vous ne comprenez pas pourquoi tout le monde ce matin, se fout encore de votre gueule…Normal, la mémoire vous l’avez courte et c’est peu dire. Hier vous avez « encore » serré une putain de bonbonne de 100 kgs et vous aviez « encore » l’air bien amoureux. Comme d’habitude, vous vous en branlez mais vos potes sont une belle brochette d’enculés et vous pourrissent jusqu’à la fin du Road trip…Une histoire de « déjà vu » certainement…

* – Vous avez pris une sacrée claque hier soir, madré de Dios!!! la Super Skunk et la Vodka Malabar, un mélange explosif Pffhhhh !!!!! Ca pique !!! Par ailleurs il y a autre problème qui dort juste à côté de vous et force est de constater que vous ne connaissez pas cette personne. Alors not one, not two, vous lui placez un petit coup de coude dans les côtes, histoire dans savoir un peu plus. Et là le stress, vous faîtes la connaissance d’une certaine Brenda, même si Brandon aurait été plus adéquate vu la pilosité et les gencives de Poney du bétail, et c’est peu de dire qu’elle a le béguin pour vous la bougresse. Elle n’en démord vous êtes l’élu de son cœur, cette nuit vous l’avez chevauché tel un fougueux destrier et elle en redemande la coquine…Problème dans tout ça, il y a Hortense, votre petite amie scout, qui attend sagement à la maison…

$ – Il est 16h, le réveil est un peu collant et vous n’avez aucun souvenir de la veille. Le cas échéant, vous avez de bons amis qui adorent vous remémorer vos différents écarts…Vous êtes un Kisser de génie et votre réputation vous précède, mais là vous avez poussé le bouchon un peu loin, surtout dans une soirée échangiste du fameux Kit-Kat Club sur le thème du « Fist and Gonzo », pour le coup, c’est peu dire que vous n’avez pas sucé que des glaçons et la métaphore est faible vu le nombre de choses qui sont passées par votre bouche…Vous stressez, la MST ça vous connait et vous comprenez désormais d’où vient cet arrière goût de rance au fond de votre gorge…

§ – Vous êtes un daron et votre expérience est un atout indéniable, pas de bol hier soir ça n’a servi à rien, vous avez pris une branlée de tous les diables…Spasfon, Citrate de Bétaïne, Efferalgan et un caca tout mou plus tard, vous recouvrez la mémoire sans l’aide de personne et autant dire que c’est pas du joli joli… Mais vous êtes un malin, personne ne vous a vu vous tromper sur le sexe de la présumée Frida, coup de bol vous avez vomi dessus avant que ça n’aille plus loin…Mais dans votre malheur vous avez de la chance, votre meilleur pote a tout filmé pour la postérité…

¤ – La poisse c’est vraiment votre truc. En plus de ne vous souvenir de rien, vous avez aussi perdu vos fringues, vos papiers et vous êtes en garde à vue. Un officier de la DP of Boston vous remémore 6 heures plus tard après avoir dessaoulé, qu’on ne badine pas avec l’histoire et que courir à poil autour du Boston Garden la bite à la main tout en meuglant « I am a Laker Nigga’!!! », n’a vraiment fait marrer que vous…

3/ Alors la déconne ça va 5 minutes mais un peu de culture Celte ne fera pas de mal, histoire quand même de ne pas rentrer comme un con à la maison…
µ – Autant dire que la Saint Patrick, l’IRA, le Bloody Sunday et tout le tintouin ça vous parle pas des masses. Cependant, histoire de ne pas passer pour un con au bureau, vous forcez votre nature en vous immisçant totalement dans la culture vestimentaire et gastronomique de la région, deux de vos passions. Deux heures plus tard, vous rentrez avec une Tyrolienne, des skis et la recette de l’escalope Viennoise. Résultat, vous passez quand même pour un con. Vous ne saviez pas que la culture Rouqmoute n’avez rien à voir avec l’Autriche…Enculé de vendeur Sri Lankais!!!

* – Vous la culture ça passe avant tout par un plan comptable et un tableau Excel. Autant dire que la Guiness, Robert Mc Liam Wilson et les Pogues, vous vous en battez royalement les bouliches… Ah y’a bien un truc qui vous a fait marrer c’est de voir à quel point la rouquine aime la saucisse entourée de deux patates, ça vous a limite mis en émoi…

$ – Alors vous, vous êtes le Mr Culture de la bande, tout ce que vous savez vous l’avez appris dans le guide du Routard, de Barcelone à Porto en passant par le Mont Saint Michel, vous avez la collection complète…Seul problème vous êtes extrêmement lent et vous avez du mal à optimiser votre temps…Souvent quand vous vous décidez enfin à faire une visite, dans 98 % des cas vous arrivez trop tard. Mais c’est pas grave, au bureau vous passez quand même pour un génie, vous avez appris par cœur le fameux Guide dans l’avion du retour. Vous êtes un malin et ça vous plait bien…

§ – Vous êtes le doyen et le voyage vous comptez bien l’optimiser au max. Comme vous êtes consciencieux vous avez tout préparé à l’avance, vous en êtes limite chiant…Mais les états d’âmes des autres c’est le cadet de vos soucis, vous vous suffisez à vous-même et vous êtes tellement une pince que vous avez même eu des coupons de réduction pour la bouffe auprès de votre employeur…Votre devise « 1 Euro c’est un Euro. Mais avec les Dollars c’est pareil»…

¤ – Vous aimez ça la culture, mais on ne sait pas pourquoi tout le monde pense que vous êtes un crétin doublé d’un ignare, vous avez une grande gueule et vous êtes vraiment un mec marrant, mais rien à faire les gens pensent que vous avez le Q.I d’un bulot…Alors, à croire que vous êtes vraiment con, vous jouez et continuez à faire le fanfaron pour amuser la galerie…Pourtant « L’accord du vendredi Saint », c’était votre 1ère émotion politique, vous vous en souvenez comme de votre première pelle…Mais au final vous êtes vraiment trop con, c’est plus fort que vous…

4/ C’est la dernière soirée et vous êtes au top de votre forme…Mais vous savez que pour rester dans l’histoire il va falloir vous surpasser, vous passez la 5ème…

µ – Indéniablement, la fiesta vous avez ça dans le sang, ce soir c’est votre soirée vous sortez le grand jeu, peu importe les conséquences vous vous lancez dans un grand n’importe quoi dont seul avez le secret… Pour cette nouba qui s’annonce, vous avez la dalle. Vous voulez tâter du nichon, peu importe la qualité, peu importe la manière, vous êtes déterminé. Ce soir vous allez taper dans le tas. Quatre heures plus tard, vous rentrez à l’hôtel au nez et à la barbe de vos amis et vous êtes un sacré renardo puisque vous ne vous ne demeurerez pas brocouille. Vous découvrez le triolisme et c’est une putain de révélation. Par ailleurs le lendemain, vous recouvrez la vue et là, ça sent l’Axe senteur Colorado!!!
Les déesses vous accompagnant ont désormais l’air de deux statues grecs. Vous faites la découverte d’une certaine Ruthe, ex-nageuse de l’Allemagne de l’Est au look de viking, reconvertie dans l’échangisme (qui au passage possède un clitoris de 15 cms suite à 5 années de dopage) et son époux le grand Friedrich, vous reluquant la bave aux lèvres aux bons souvenirs de cette nuit divine. Soudain vous vous sentez mal, vous êtes pris d’une violente douleur rectale…Vous retrouvez la mémoire et c’est brutal!

* – Putaaaaaaaiin !!! Ca se termine et vous êtes bien dégouté, c’est bientôt le départ et vous avez bien peur de vous faire un peu plus chier de l’autre côté du pays…Mais quoi qu’il arrive, ce soir pas de blabla c’est « The Last ». Vous êtes décidé à reprendre le dessus et que jeunesse se fasse, ce soir vous remettez votre titre de Kisser 2006 en jeu et vous allez en faire rêver plus d’une…Vous êtes une bête sauvage et vous êtes bien décidé à ce que la populace s’en souvienne, vous êtes bourré comme un Irlandais et ce soir il n’y aura aucune finesse. Vous enchainez les conquêtes toutes plus moches les unes que les autres mais vous n’en n’avez que faire, ce soir vous vous rappelez aux bons souvenirs de votre année de terminale, vous terminez dans les bras de Sinhead, 1m60 45kgs, une déesse à la tête de poney originaire de Shannon. Petit hic elle n’a que 16 ans, mais cette garce ne vous l’apprend qu’au petit matin et elle compte bien vous foutre un procès au cul pour détournement de mineur…C’est certainement votre dernier voyage et vous pensez bien qu’une fois de retour, vous n’allez pas en mener bien large à la maison…Vous êtes définitivement dans la merde.

$ – « Tonight’s gone be a good, good Night!!!! I’ve got a feeling!!!!! wouuuhhhh!!!!!”
Et c’est peut dire que ça va être une putain de soirée…En joueur de Poker averti, le bluff est chez vous une seconde nature, mais vous êtes bien meilleur quand vous jouez à découvert et ce soir vous allez faire péter votre Visa Premier jusqu’à plus soif…Discothèque, Coco, Putes et Alcool, vous avez la santé financière surtout quand vous spéculez…Ce soir vous abattez vos dernières cartes, vous jouez le tout pour le tout sur une paire de 2…La faute à pas de chance c’était pas votre soirée. Après une longue nuit de sommeil vous ouvrez les yeux le lendemain vers 17h, vous êtes au milieu de nulle part, nu dans un entrepôt désaffecté, menotté sur un échafaud, vous avez été dépouillé. On vous retrouvera 72 heures plus tard à la limite de l’hypothermie, une bande d’ouvriers Ouzbeks passant là par pur hasard, vous sauvent la vie. Vous finissez par rentrer en France 8 jours plus tard et autant dire que ça va piquer. Vous êtes en interdiction bancaire généralisée, un huissier est déjà en bas de chez vous pour faire le tour de votre appart Haussmanien acquis à prix d’or. Vous recevez dans la foulée une lettre LRAR de votre employeur vous annonçant votre préavis de licenciement. Retour à la case départ du côté de Saint-ouen chez maman, vous entreprenez une formation dans la plomberie et vous tirez définitivement un trait sur votre carrière dans le poker.

§ – Ce sera certainement votre dernière sortie avec des jeunes, vous allez bientôt taper la quarantaine et il serait peut-être temps de se ranger des bagnoles…Mais peu importe on pensera à raccrocher le gobelet plus tard, ce soir vous allez montrer aux jeunes branleurs que vous êtes un queutard et que votre réputation n’est pas usurpée…Vous êtes cependant fidèle à votre réputation, pas besoin de claquer des fortunes, avec 40 $ vous tentez l’exploit de manger, boire, vomir et bien sûr de ne pas dormir sur le béquillon…Vous enflammez la piste, Dépêche Mode et Simple Minds n’ont plus de secrets pour vous. Au loin vous êtes repéré par une jeune demoiselle et c’est peu dire qu’elle a envie de prendre une cartouche, mais il y a un hic. La jeunesse ça coûte bonbon et vous êtes une sacrée pince avec des oursins dans les poches. Cependant, vous avez de la ressource. Vous l’appâtez avec un coupon de réduction périmé de chez Mc Do en lui promettant quand l’échange d’un petit pipo bimbo, vous êtes d’accord pour lui offrir un menu Best of BigMac avec supplément sauce…La petite n’est certes pas une lumière mais elle vous propose gentiment de vous finir tout seul à la main. Ni une ni deux, vous ne perdez pas votre sang froid, vous demandez quand même le numéro de sa mère avec laquelle vous aimeriez bien retrouver les valeurs de votre époque…

¤ – Là c’est plus possible il faut conjurer le mauvais sort, vous accumulez les galères depuis votre arrivée, mais c’est dans votre tempérament vous êtes un optimiste et ce soir vous allez déchainer la fureur… Vous décidez donc de ressortir les trucs qui marchent. Jean 501 en poutre apparente, le coup du pélican et votre pas de danse démentiel…Mais voilà, vous êtes vraiment un éternel connard, c’est plus fort que vous…Après avoir tué une bouteille de Rhum, vous avez perdu complètement le fil de la soirée, c’est le Darkness…Vous retrouvez vos esprits le lendemain vers 14 heures, vous êtes accompagné d’une jeune immigrée Polonaise qui semble bien vous connaître. Mais il y a un hic sur votre annulaire gauche une bague et vous n’avez pas souvenir de l’avoir la veille…C’est un fait, vous êtes dans la merde et cela pour un bon bout de temps… Voyez les bons côtés des choses, un coup de rein + des fiançailles vous avez certainement rétabli l’équilibre dans la force.

Vous avez un maximum de $.
Vous êtes la représentation ultime du Lakerboy. Votre réputation parlant pour vous, vous êtes aussi confiant que Kobe dans son shoot que dans votre don pour serrer de la Cendrillon du Ghetto Saint-Denisien.
Vous êtes le Mambanito, The RomaLegend.

Vous avez un maximum de *.
Vous êtes une sorte de François Hollande Champenois, les cheveux en plus. Vous manquez d’assurance mais pas de courage, il vous manque quand même l’essentiel, une donzelle qui ne soit pas fan des Jonas Brother. A ce sujet, il serait d’ailleurs peut-être temps de tenter autre chose qu’une relation mono-sexuelle avec Hortense, votre promise.
Vous êtes AC Green, le LoveAngeles.

Vous avez un maximum de ¤.
On vous surnomme la poutrelle de Mimizan. Cependant, tout le monde croit que vous êtes gay ascendant Pierre Palmade, vous êtes un incompris talentueux. De l’humour vous en avez et souvent à votre insu mais vous êtes une perle et vous en lâchez souvent quand vous êtes en communauté. Votre réputation de Mizou-Mizou Landais est vraiment pour vous, un symbole de réussite.
Vous êtes la légende, le Magic J32.

Vous avez un maximum de µ.
Un bourrin, vous en êtes un et c’est peu dire que vous vous en cognez le sboubi. Cependant vous êtes une âme charitable et vous aimez autant que vous détestez. Malgré tout vous avez la main lourde et des mœurs graveleuses, c’est pas pour rien qu’on vous surnomme le Bukkake de Gyf sur Yvette.
Vous êtes Glen Rice, le Krakky aka Kobe N°1.

Vous avez un maximum de §.
Sur vous subsistera toujours une certaine forme d’ambigüité. Mi-homme Mi-Khloé, vous entretenez autour de vous un certain mystère. Cependant votre tendance à l’acharnement ou au harcèlement verbal, laisse entrevoir chez vous une certaine faiblesse. A la fois Ying-Yang vous êtes à la fois autant dedans qu’en dehors et ça, l’aller/retour, vous en avez fait votre sacerdoce. Coquinette !!!! Vous êtes Lamar Odom, le Elodie231.

Par Kenny Anderson

(Illustration ABCs)

Publicités

Une réflexion sur “Quel Fan des Lakers en vacances à Boston êtes-vous? par Kenny Anderson

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s